Fashion Report : Versace SS21

Alors que se déroule en ce moment une Fashion Week toute particulière à Paris, revenons quelques jours en arrière et faisons cap au Sud : direction la Fashion Week de Milan où plusieurs maisons de couture ont présenté leur collection Printemps-Été 2021. Des défilés distanciés et masqués, au public réduit, parfois annulés et convertis en présentations digitales... voilà le nouveau visage de la mode en cette période incertaine qui rend le milieu sans doute encore plus hostile qu'il ne l'était déjà.

 

 

Pas joyeux-joyeux tout ça, on serait pas contre un petit remontant. Vite quelque chose, du soleil, de la joie, des couleurs, des vacances, n'importe quoi qui nous fasse oublier les temps qui courent et nous redonne le sourire !!!

Détendez-vous, videz votre esprit et laissez-vous guider par...

DONATELLA VERSACE.

th.jpeg

   Le Décor

Voilà, nous y sommes. Alors que l'automne a commencé et que nous entrons dans les jours gris, les souvenirs de plage s'effacent, emportant avec eux l'euphorie et l'intemporalité de l'été.


C'était sans compter sur cette chère Donatella. Pour le Printemps-Eté 2021, elle ne se contente pas de nous emmener au bord de l'océan (c'est que Versace n'a pas vraiment pour habitude de faire dans la demi- mesure), elle nous immerge en-dessous. La directrice artistique de la maison a fait du décor de son défilé un lieu tout droit sorti de son imagination : une cité à vingt mille lieues sous les mers, qu'elle a nommé Versacepolis.

Déconnexion totale avec la réalité assurée. L'ambiance sous-marine est au rendez-vous grâce aux lumières bleues qui inondent la salle et ondulent en reflets sur les éléments décoratifs. Du sable, des algues et des coraux sont éparpillés par endroits. Mais surtout, le décor reprend un thème symbolique de Versace : la mythologie, au travers de colonnes et statues grecques; ainsi que du visage en pierre de Médusa qui figure sur le logo de la marque et semble ici diriger un royaume utopique bâti sur les fonds marins. Pour compléter le tableau, la musique du défilé mêle la voix d'une soprano à une bande électro et termine de nous plonger dans cette ambiance mystique.

La Collection

Le décor que l'on vient d'évoquer n'est qu'un prolongement du thème choisi par Versace pour cette collection : les fonds marins. Toute la collection est articulée autour de l'océan, la plage, la faune marine.

La maison italienne reste fidèle à son style si particulier : l'excentricité, le bariolage, le rococo qui parfois frôlent presque le mauvais goût. On l'a dit, Versace ne fait pas les choses à moitié ! Il n'est donc pas surprenant de voir des motifs abondants de coquillages, coraux et autres étoiles de mer de toutes tailles, formes et nuances.

Mais Donatella Versace n'a toutefois pas manqué d'originalité. Elle a choisi de nous en mettre plein les yeux niveau couleurs. Du rose, du bleu, du rouge, du vert, du jaune, du orange tous plus pétants les uns que les

autres. Et avec l'ambiance morne qui règne en ce moment, on adore ! Donatella nous promet un été 2021 haut en couleurs, sans oublier quelques touches classiques (façon Versace bien sûr) de noir et de blanc.

Pour les hommes beaucoup de costumes amples, fluides et toujours aussi colorés. Des ensembles criards, du plissé, des maillots de bain. Des chaussures à trous qui rappellent celles des pêcheurs de plage, les méduses, mais version Fashion Week. L'homme Versace porte aussi une attention particulière à ses bijoux : colliers, bracelets, broches, boucles d'oreilles. Il est beau et il sait ce qu'il vaut.

Chez les femmes, énormément de jupes et de robes qui ondulent en rappelant les algues ou les coquilles de crustacés ; des brassières et cardigans courts parce que c'est un été chaud et qu'on montre son corps bronzé. Certains hauts s'inspirent des combinaisons de plongée. Les talons sont hauts, les tenues sont plissées ou à volants, parfois les deux à la fois parce que c'est Versace. De nombreuses broderies de pierres sur les vêtements aussi. On sort pour être vue et faire tomber les mâchoires sur son passage.

Côté accessoires, les sacs féminins et masculins sont tout aussi colorés que les vêtements. On retrouve le logo Médusa de la maison partout : comme pendentif en plastique ultra flashy autour du cou, en métal doré à la ceinture des jupes, en relief sur une coque de téléphone... On voit des bracelets en papier qui imitent ceux des campings ou des festivals. La chaleur écrasante de l'été imaginé par Donatella oblige à avoir ses lunettes de soleil et sa gourde Versace, sans oublier un indispensable bob sur la tête.

L'Inspiration

« Je voulais créer quelque chose de bouleversant, quelque chose qui reflète ce qui a changé en chacun de nous. Pour moi, cela signifiait imaginer un nouveau monde. Un monde fait de couleurs éclatantes et de créatures fantastiques ; un monde dans lequel nous pouvons tous coexister en paix. »

Voilà ce qu'a dit Donatella Versace à propos de la création de sa collection.

Pour autant, celle qui a repris la maison après l'assassinat de son frère Gianni qui avait fondé la marque s'est inspirée d'un thème déjà utilisé par Versace. La collection Printemps-Été 1992, ainsi que la ligne d'objets décoratifs pour la maison appelée "Les trésors de la mer", s'ornent elles aussi de motifs aquatiques qui ne sont pas sans rappeler les vêtements présentés à Milan.

rs_1024x759-180131104611-1024.donatella-

C'est encore la preuve que la mode n'est souvent qu'un renouvellement d'idées et d'inspirations adaptées à une époque.

Le Casting

Pour nous entraîner davantage dans le monde idyllique de l'été 2021 selon Versace, l'allure des mannequins a également été travaillée. Ils avaient les cheveux mouillés, si ce n'est trempés, tels des nageurs pleins d'assurance qui sortent de l'eau habillés en Versace pour rejoindre leur serviette. Leur peau apparente était luisante, comme s'ils avaient tous été enduits d'une huile concentrée en audace et en luxe pour affronter le soleil brûlant. Tout ça fait le caractère de la femme et de l'homme Versace : la force, la confiance en soi et l'affirmation d'un style effronté.

Parmi les mannequins qui défilaient, beaucoup de têtes connues : Mica Argañaraz, Joan Smalls, Irina Shayk, Adut Akech... Mais ce qu'on a surtout remarqué c'est la diversité des origines représentées et la présence de trois mannequins féminins qui font une taille 40, bien plus que la plupart des mannequins habituelles, et ça, ça fait du bien ! La représentation de profils de tous les types par des maisons de luxe est plus que nécessaire pour faire évoluer le milieu de la mode dans le bon sens. Bravo Versace, certaines marques devraient en prendre de la graine.

La Technologie

Bien souvent dans la mode, la haute technologie se mêle aux vêtements pour rendre le spectacle des défilés plus complet ou pour s'en servir d'outil de communication. C'est d'autant plus vrai qu'avec la crise sanitaire actuelle, les maisons doivent rivaliser d'originalité dans leurs méthodes de présentation des nouvelles collections.

Versace n'échappant pas à la règle, la technologie de pointe était au premier rang du défilé à Milan. C'est sur le compte Instagram de la marque italienne qu'on a découvert un objet insolite : Versace a employé un appareil qui permet de modéliser en 3D les mannequins dans leur tenue de défilé. Regardez plutôt ce mannequin se faire imprimer en direct...

Voilà, ce Fashion Report est terminé. J'espère vous en avoir appris un peu plus sur cette jolie collection Versace SS21 qui, selon moi, ne peut nous faire que du bien en ce moment. Je vous laisse avec d'autres photos du défilé.

Hugo VIARD